L'Agea renforce sa présence à la Cnav et à l'UNAPL

Laurent Boulangeat, personne qualifiée auprès du comité directeur d'Agea, siègera dans ces deux instances.

La Fédération nationale des syndicats d'agents généraux d'assurance (Agéa) renforce sa présence dans les institutions. Après l'arrivée de Ouidad Loncelle à à la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam), c'est au tour de Laurent Boulangeat, personne qualifiée auprès du comité directeur d'Agéa, de faire son arrivée au conseil d'administration de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav).

Il est nommé en tant que personne qualifiée et administrateur et sera plus spécifiquement en charge de la prospective. «Ainsi, je veux être partie prenante de la future réforme des retraites et porter la voix des agents généraux, des professions libérales et des indépendants» précise-t-il.

Laurent Boulangeat a également été nommé à la commission «retraite et prévoyance» de l'Union nationale des professions libérales (UNAPL). Un moyen de coordonner les actions de la fédération et de l'Agéa pour porter une position unie dans le cadre de la future réforme. 

Diplômé de l’ESC Amiens-Picardie, Laurent Boulangeat est agent général Generali depuis 2004, spécialisé en assurances de personnes. Il a rejoint le cabinet Raffin & Associés Assurances en 2004, cabinet qu’il a racheté en 2008 et actuellement en association. Il a été président adjoint d’agéa de 2015 à 2021. Il fut aussi président de l’Ancia et secrétaire général de Triangl’, syndicat des agents généraux Generali.

Les agents généraux d'assurance cotisent à un régime de retraite complémentaire, en partie financé par les assureurs. L'équilibre du régime avait été mis en cause lorsque ces derniers avaient annoncé vouloir progressivement diminuer leurs financements. La FFA et l'Agéa étaient finalement tombés d'accord sur un texte de compromis, permettant la sauvegarde du régime.