Conseillers en gestion de patrimoine

La profession persiste et signe pour les rétrocessions

L’AMF a publié les données annuelles d’activité des CGP en 2018
Seuls 5 % pouvaient se déclarer indépendants au sens de la directive MIF 2

Le choix a été rapide. La directive MIF 2 entrée en vigueur au début de l’année 2018 a imposé aux conseillers financiers qui voulaient rester indépendants de renoncer aux rétrocessions et de se financer uniquement par des honoraires. Le premier bilan de l’Autorité des marchés financiers (AMF) après l’application de cette mesure se révèle donc particulièrement révélateur de la manière dont la profession a choisi de se structurer.