Conquête clientèle

La génération Y n’est pas suffisamment considérée

Michael Sfez, directeur Général, Russell Investments France
Ils ont entre 18 et 32 ans, ont beaucoup de particularités, mais surtout du potentiel et du dynamisme, y compris financier
Représentant une part non négligeable de la population française, ils gagneraient à être courtisés par les conseillers
Michael Sfez, directeur général, Russell Investments France

L’accent est souvent mis sur la Silver économie pour le développement des conseillers en gestion de patrimoine (CGP). La dernière édition de Patrimonia en a été une illustration. Il est un fait certain que ce gisement présente à court terme un fort potentiel.

Cependant, il est important pour les CGP de s’intéresser de plus près à la génération des « post-boomers », ou génération Y, (nés entre 1982 et 1996). Cette dernière est souvent délaissée par les conseillers compte tenu des barrières financières et de leur entrée tardive dans l’autonomie et la vie active.