Société de gestion

La Financière de Champlain se diversifie sur le non-coté

La société de gestion, connue pour ses fonds d’actions environnementaux, propose cette année son premier FCPI ISF. Plutôt que de gérer le produit en interne, le gestionnaire a préféré faire appel à Siparex, une société spécialiste du non-coté.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Avec une baisse des encours de ses OPCVM de plus de 60 % en douze mois pour arriver à 168 millions d’euros sous gestion fin février, l’année passée a été particulièrement difficile pour la Financière de Champlain. Son orientation délibérément « verte » n’y a rien changé : ses fonds ont souffert comme les autres de la chute des marchés. Cette période a été d’autant plus pénible pour le gestionnaire que ce dernier est presque exclusivement centré sur les actions.