La FIAC sur fond d'euphorie

La Foire internationale d'art contemporain intervient dans un contexte resplendissant : le marché a franchi la barre des 2 milliards de dollars de recettes entre juillet 2013 et juillet 2014, dont la Chine et les Etats-Unis se partagent près de 78 %.

La Foire internationale d'art contemporain (FIAC) organise son grand spectacle du 23 au 26 octobre à Paris. La Grand Palais va accueillir 191 galeries hébergeant pas moins de 3.451 artistes venus de 26 pays. Parmi eux, les stars quasi intouchables, de Koons à Warhol en passant par Basquiat ou Picasso, mais aussi des valeurs en devenir. Si la Chine, parmi les nations dominantes depuis quelques années, est peu représentée, les organisteurs annoncent une cinquantaine d'artistes de moins de 30 ans.

Cela est devenu une tradition, la FIAC s'expose aussi " Hors les murs ", du Jardin des Tuileries au Jardin des Plantes, des berges de la Seine à la Place Vendôme, qui a déjà fait parler d'elle au travers de l'oeuvre gigantesque  et polémique de Paul Mc Carthy, intitulée " Tree ", une structure gonflable qui n'a pas résisté à l'assaut de contestataires. Le détail des événements est disponible sur : www.fiac.com

Elle intervient dans un contexte resplendissant pour l'art contemporain, qui continue de voler vers de nouvelles cimes : le marché a franchi la barre des 2 milliards de dollars de recettes entre juillet 2013 et juillet 2014, dont la Chine et les Etats-Unis se partagent près de 78 %. Poussée par de très grands collectionneurs, cette période se caractérise donc par une santé resplendissante tout autant que fragile, la spéculation se mesurant au nombre restreint d'élus et de leurs acquéreurs.