La croissance organique reste au centre de la stratégie d'Amundi

Le groupe affiche au premier trimestre une décollecte nette de 6,9 milliards d'euros mais souligne le redressement de la collecte en actifs moyen/long terme, tant en retail qu'en institutionnel.

Par NewsManagers. - Après Pioneer, DWS, la filiale de gestion d’actifs de Deutsche Bank, pourrait-elle passer dans le giron d’Amundi ? Sur ce sujet très chaud, Amundi indique ne pas connaître les intentions du groupe allemand et souligne que la croissance organique reste au cœur de sa stratégie. « Notre stratégie de développement est fondée sur la croissance organique et elle continuera d’être fondée sur la croissance organique », a lancé Yves Perrier, directeur général d’Amundi, lors d'une conférence téléphonique de présentation des résultats trimestriels.