La concurrence sur le sol français est ouverte

La loi du 20 juillet 2011, entrée en vigueur au 1er septembre 2011, a sonné comme une victoire pour Thierry Ehrmann, qui s’employait depuis dix ans à faire évoluer celle du 10 juillet 2000 - première grande réforme adoptée sous la pression des instances européennes - jugée « trop restrictive », et comme la fin d’un combat pour Bruxelles qui appelait la France depuis longtemps à transposer en droit interne la directive européenne 2006/123/CE du 12 décembre 2006 relative aux services dans l’Union Européenne.