Jouer la carte du long terme

Antoine ROGER
associé & chef de projet Agence Sand

Lancée en 2013, l’Agence Sand est entièrement dédiée au conseil en transition digitale des CGPI et des sociétés de gestion, une activité que les deux gérants fondateurs ont pratiquée depuis plusieurs années dans différentes structures.

Depuis sa création, Sand publie une étude sur l’utilisation par sa clientèle cible du réseau Twitter et dévoile pour L’Agefi Actifs la synthèse des résultats pour 2015. Celle-ci montre que le nombre de comptes créés s’essouffle (voir le tableau ci-contre). L’arrêt sur image au 24 février 2015 fait aussi état d’un faible niveau de comptes twitters enregistrant un nombre important d’abonnés (1,2 % pour un nombre compris entre 10.000 et 20.000), tandis que la part des comptes recensant moins de 500 abonnés avoisine les 68 %. « Cette relative désaffection par rapport aux autres acteurs de la gestion d’actifs, qui gagnent en moyenne 400 à 500 followers avec une activité qui est loin d’être débordante, explique Antoine Roger, le fondateur de Sand, peut en partie s’expliquer par la mauvaise perception de l’utilité des réseaux sociaux. Contrairement à leur approche traditionnelle qui s’inscrit dans la durée, les cabinets indépendants tablent sur un retour commercial rapide. Notre rôle est de leur expliquer que les réseaux sociaux ne sont pas un effet de mode et qu’il convient de ne pas lâcher prise en jouant la carte du long terme. L’analyse d’un compte Twitter est aussi importante. Si les conseillers prennent la peine de les lire, ils y découvriront une mine d’informations. Ce travail de fond statistique peut, dès lors, leur permettre de pousser des actions commerciales. »