Sélection de fonds

Hexagone s’attaque aux particuliers

Le groupe spécialisé dans le conseil aux investisseurs institutionnels lance une offre à destination des particuliers
Hexagone Particulier proposera des opportunités d’investissements accessibles à partir de plusieurs milliers d’euros

Le groupe Hexagone vient d’officialiser le lancement d’une nouvelle offre à destination des investisseurs individuels. Baptisée Hexagone Particulier, la marque sera portée par un nouvel associé, Christophe Aubert qui rejoint le groupe aux côtés d’Isabelle Renault, Caroline Serpagli, Frédéric Cezard et Thomas Albert.

Christophe Aubert, détient plus de 20 ans d’expérience auprès de la clientèle privée en tant que conseiller en gestion de patrimoine indépendant, dirigeant de holdings patrimoniales et conseiller indépendant en gestion d’actifs immobiliers. Il sera accompagné par une équipe composée de trois conseillers financiers :

- Muriel Mazet, spécialiste en ingénierie patrimoniale de 31 ans qui a travaillé pendant 8 ans en tant que CGP pour Expert & Finance.

- Edouard Belliard, spécialiste du non coté de 29 ans, qui a travaillé en banque privée chez UBS, Axa Wealth et Oddo BHF Banque Privée.

- Medy Chettar, spécialiste de l’immobilier de 28 ans, qui présente la particularité d’être un ancien sportif de haut niveau (tennis).

 

Transposer les standards institutionnels aux investisseurs privés. « Cette nouvelle offre prend le contrepied du marché en donnant accès aux investisseurs particuliers à des produits financiers réservés aux institutionnels et dans les mêmes conditions de sélection, de souscription et de suivi », résume Christophe Aubert.

Lancé en 2013, le groupe Hexagone a bâti une solide réputation de « third party marketer » (TPM) dans la recherche, l’évaluation, et la sélection de fonds (1). C’est cette expertise, qu’il proposait jusqu’ici à quelques 250 institutionnels français (compagnies d’assurances, institutions de retraite et de prévoyance, mutuelles…) que le groupe veut désormais décliner pour des particuliers. « Hexagone Particulier sélectionnera dans le temps les opportunités correspondant au portefeuille de l’investisseur, sans qu’aucun engagement ne soit requis de sa part. L’équipe lui laissera ensuite le temps de se forger son opinion et l’accompagnera dans sa prise de décision », explique le nouvel associé.

 

Des outils institutionnels. Autre spécificité d’Hexagone Particulier : l’utilisation d’outils métiers propriétaires calibrés pour les investisseurs institutionnels. « Le groupe développe depuis 2014 un outil propriétaire permettant une transparisation fine des portefeuilles (impact carbone, exposition monétaire, risque de change, etc.). Cet outil sera mis à la disposition de nos clients particuliers », indique Christophe Aubert, précisant que l’outil sera aussi mis à profit pour réaliser des reportings aux standards institutionnels.

Côté rémunération, la nouvelle entité du groupe Hexagone s’appuiera en large majorité sur les rétrocessions et pour une partie plus réduite sur des honoraires de conseil dans le cas d’accompagnement ponctuel en ingénierie patrimoniale.

 

Investisseurs avertis mais pas seulement. L’entité, qui détient le statut de CIF (2), ressemble donc à un CGP classique… Une idée nuancée par Christope Aubert.  « Nous proposons des opportunités d’investissement, là où un CGP ou un family office offre un accompagnement patrimonial. Notre conseil en ingénierie patrimonial sera optionnel », détaille-t-il. À première vue, l’offre devrait donc surtout s’adresser à des investisseurs avertis. Cependant, le dirigeant assure qu’au moins 40 % des opportunités seront aussi adaptées pour des néophytes. D’ailleurs, certains produits pourront être accessibles à partir de plusieurs milliers d’euros.

L’offre s’adresse uniquement aux investisseurs individuels, à une exception près : « Nous pourrions être amenés à travailler avec des professionnels du conseil en investissement qui cherchent une aide à la sélection. Mais notre modèle est avant tout BtoC », insiste le dirigeant d’Hexagone Particulier.

Si aucun objectif chiffré n’a été fixé pour 2020, le dirigeant souhaiterai atteindre les 200 clients d’ici à 3 ans. Lancée en toute discrétion il y a quelques semaines, Hexagone Particulier a déjà séduit une dizaine de personnes et huit contrats ont été signés.  

 

(1) Depuis sa création, le groupe Hexagone totalise plus de 4,5 milliards d’euros d’encours intermédiés.

(2) Hexagone Particulier devrait rapidement obtenir sa classification ORIAS en qualité d’IOBPS et d’IAS et sa carte de transaction immobilière.