George-Eric de la Brunière prend la tête de Teora

Jérémie Gatignol
L'ancien dirigeant de la gestion de fortune de Natixis va diriger l'entité dédiée au courtage en assurance vie de BPCE.
George-Eric de la Brunière

On avait perdu sa trace le 18 mars dernier lors de l'annonce de la réorganisation de Natixis Wealth Management. Le communiqué qui annonçait la nomination d'Audrey Koening expliquait de manière énigmatique que George-Eric de la Brunière prendrait « d’autres fonctions au sein du pôle Gestion d’actifs et de fortune ». Un peu plus de trois mois plus tard, nous l'avons retrouvé, toujours au sein du groupe BPCE (auquel appartient Natixis) mais cette fois à la tête d'une entité moins connue : Teora.

Présentée comme « le courtier du groupe BPCE d'assurance vie en architecture ouverte », la structure, filiale à 100 % de Natixis Wealth Management, a pour mission de concevoir et mettre en oeuvre des solutions d'assurance vie sur-mesure pour trois clients : sa propre société mère - la banque privée Natixis Wealth Management - et pour les clientèles gestion privée et banque privée des Banques Populaires et des Caisses d'Epargne.

Teora compte une cinquantaine de collaborateurs et gère près de 9 milliards d'euros.

George-Eric de la Brunière a commencé sa carrière en audit chez Ernst & Young en 1989. En 1992, il rejoint le groupe Axa comme chargé de mission senior fusions et acquisitions, puis responsable grand compte en 2001 (Axa IM). En 2003, il devient directeur d'Axa gestion privée. Sept ans plus tard il prend le poste de directeur général de Natixis Wealth Management. Depuis mai 2010, il est également administrateur de la société de gestion Vega IM.