Generali boucle l'acquisition de Sycomore

Des négociations exclusives entre les deux sociétés avaient été annoncées en septembre.

La signature a bien eu lieu. L'assureur italien Generali a annoncé ce 12 février avoir bouclé l'acquisition d’une participation majoritaire dans Sycomore Factory SAS, société qui contrôle Sycomore Asset Management SA, « après avoir obtenu l’autorisation d’établir ce partenariat en septembre 2018 de la part des autorités réglementaires et de la concurrence », indique un communiqué. L’ampleur exacte de la participation n’a pas été dévoilée.

« Cet accord constitue une nouvelle étape importante dans la mise en œuvre de la stratégie de gestion d'actifs de Generali », commente l’assureur italien qui affichait fin juin 462 milliards d’euros d’encours sous gestion.

« Ce partenariat stratégique vise à délivrer un potentiel important de synergies de revenus. En s'associant à Sycomore, acteur de référence de l’investissement ESG / ISR en France, Generali enrichit son offre avec des solutions d'investissement innovantes et renforce sa présence et ses capacités en matière de développement durable et d'investissement responsable pour ses clients. Par ailleurs, le soutien d’un grand groupe mondial accélérera l’expansion internationale de Sycomore et favorisera le développement d’offres sur mesure à destination de clients privés et institutionnels », poursuit le communiqué.

C’est début septembre que Sycomore AM et Generali avaient annoncé être en négociations exclusives. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de Generali qui ne veut plus être uniquement un assureur, mais aussi un gestionnaire d’actifs. Pour cela, le groupe italien a commencé à bâtir une plate-forme multi-boutiques, comme l’a expliqué récemment Carlo Trabattoni, directeur général de Generali Investments Partners, à NewsManagers.

Interrogé alors sur les raisons du choix de Sycomore, qui gère plus de 8 milliards d’euros, Carlo Trabattoni avait alors déclaré : « Generali a très envie de renforcer son positionnement ESG/ISR. Lorsque nous avons étudié le marché à l’échelle européenne, nous avons constaté que Sycomore faisait un excellent travail dans ces domaines depuis plusieurs années. En outre, leurs qualités en matière d’investissement et le fait qu’ils ont des capacités en actions, mais aussi multi-actifs, correspondaient à ce que nous voulions développer. A ce moment-là, nous avons appris qu’ils étaient en phase de réorganisation de leur actionnariat. Nous avons pensé que c’était le bon moment pour nous intéresser à eux ».