Formation

Fidroit promeut les conseillers

Les projets annoncés l’année dernière par l’organisme de conseil et de formation sont en cours de lancement
Le colloque annuel qui s’est tenu au début du mois de juin a donné lieu à une présentation détaillée du dispositif

Depuis des années qu’il forme des professionnels du conseil en gestion de patrimoine (CGP), Olivier Rozenfeld, le président et fondateur du groupe Fidroit, est devenu un témoin privilégié. Tant des projets que portent une majorité de ces acteurs que des obstacles de nature à contraindre leurs ambitions. Sur la base de ce constat,
le dirigeant a fait part de ses intentions dès l’année dernière (1) : plutôt que de rester dans un rôle classique de prestataire de services, Fidroit a vocation à s’investir davantage aux côtés de ces intermédiaires. Une année de réflexion et de consultations auprès des CGP déjà clients de la société a été mise à profit pour mettre la dernière touche au dispositif envisagé.

Un annuaire et des mises en relation. Résultat, la rentrée de septembre 2018 comptera avec l’ouverture d’une plate-forme multi-services destinée à promouvoir l’exercice du métier de CGP. Parmi les prestations proposées, un annuaire référençant d’abord les utilisateurs des services Fidroit sera mis en ligne. Autre initiative, sur la base des échanges menés avec 450 cabinets, l’organisme a développé un processus en vue d’optimiser la mise en relation des particuliers avec les CGP. Le dirigeant s'en explique : « Il est question de traiter les demandes en provenance du grand public grâce à notre plate-forme. Le prospect a la possibilité de convenir d’un rendez-vous avec des collaborateurs Fidroit pour un premier niveau de réponse et moyennant un prix défini par avance, à partir de 59 euros jusqu’à une centaine d’euros. Dans le prolongement, celui-ci peut choisir d’être mis en contact avec un conseiller qui s’est engagé à respecter les engagements de notre charte qualité ». Les coordonnées de trois cabinets de CGP lui seront transmises, mais il est libre de retenir un conseiller par l’intermédiaire de l’annuaire à sa disposition. À l’attention des professionnels, une communication a été entreprise dès la tenue du colloque sur ce procédé. Un plan média global sera lancé en septembre prochain. 

Un soutien opérationnel. Fidroit envisage également d’approfondir les connaissances des particuliers à l’égard des conseillers patrimoniaux. Selon Olivier Rozenfeld, « il s’agit de montrer que le CGP dispose de solides connaissances techniques qui sont la base d’un conseil de qualité. En effet, nous regrettons que d’un point de vue trop systématique, ces conseillers soient assimilés à des vendeurs de produits. Il faut distinguer le conseil de la vente sans occulter pour autant leurs objectifs commerciaux ». Au sujet de l’activité de ces experts du conseil, il considère en effet que de « formidables »  relais de croissance n’ont pas été explorés. En amont de la relation commerciale, Fidroit annonce la mise en ligne à disposition des internautes de contenus d’information sur l’exercice du métier de CGP et l’intérêt d’y recourir. Pour accroître les chances de succès de ces conseillers dans leur démarches, une équipe interprofessionnelle a été créée afin d’assurer leur accompagnement opérationnel.

Et la création d’un certificat.
Ce soutien s’inscrit d’ailleurs dans le prolongement d’une autre initiative lancée par Fidroit et qui a vocation à compléter son dispositif : une certification vise à donner les moyens aux CGP d’améliorer leur positionnement professionnel et notamment commercial. Un temps annoncé pour le début d’année 2018 (1), son lancement devrait intervenir en janvier 2019,
et non en septembre, histoire de bien la distinguer des formations universitaires classiques. Autre particularité, contrairement aux diplômes d’État aux volumes horaires plus importants, environ 150 heures de formations seront nécessaires pour se prévaloir du certificat de conseiller en organisation patrimoniale (COP). Les enseignements seront assurés à Paris grâce au soutien de l’IAE de Lyon. À terme, les diplômés de cette formation pourront intégrer les 178 cabinets qui ont rejoint la « communauté » COP de Fidroit. Pour tous les autres, l’accès est réservé aux abonnés de l’organisme, signataires d’une charte qualité et disposant de la compétence juridique appropriée (CJA). 

(1) La vidéo de l’édition 2017 du colloque Fidroit est accessible sur : www.agefiactifs.com