Edmond de Rothschild entre au capital d’Hottinger

Le groupe prend 42,5 % du capital du multi family office londonien.

Les groupes Edmond de Rothschild et Hottinger ont annoncé ce mardi 26 octobre par communiqué de presse une alliance dans le domaine de la gestion privée à Londres.

Le gérant suisse prend 42,5 % du capital du multi family office londonien. Le capital restant demeure entre les mains du management d’Hottinger.

L’objectif pour Edmond de Rothschild est de se renforcer à Londres. « La meilleure structure pour cela est celle d’un family office, la plus à même d’accompagner les grandes familles basées à Londres ou qui y vont régulièrement », a confié Michel Longhini, directeur monde de la banque privée Edmond de Rothschild. Il ajoute être confiant dans la capacité de Londres à conserver sa place privilégiée dans le secteur financier, malgré le Brexit qui n’a « pas impacté l’activité des banques privées internationales » selon lui.

Edmond de Rothschild poursuivra ses activités de gestion d’actifs au Royaume-Uni, notamment la dette d'infrastructure et l’immobilier, mais la gestion privée passera sous le giron d’Hottinger.  Les deux entreprises collaboraient déjà ensemble, sans lien capitalistique. Michel Longhini a assuré qu’Hottinger conservera son indépendance et qu’Edmond de Rothschild sera un partenaire privilégié mais pas exclusif.

L’opération doit encore être validée par la Financial Conduct Authority (FCA). Une fois finalisée, elle devrait permettre au groupe Hottinger d'offrir « ses services à plus de 200 grandes familles à travers le monde » depuis son siège londonien, indique le communiqué de presse. Le nouvel ensemble devrait conseiller à ce moment environ 1 milliard d’euros d’actifs.