De l’intelligence récompensée... à celle espérée

Le Grand Prix du Patrimoine Jeunes Diplômés de L’Agefi Actifs dans sa version 2016 a donc rendu son verdict. Et comme cela a été plusieurs fois le cas depuis la naissance de ce concours en 2003, par étudiants interposés, le master de l’université de Paris-Dauphine s’est illustré. Il figure à la première place de l’épreuve écrite, avec néanmoins une concession cette année : il partage la plus haute marche du podium avec le master de l’université Paris II Panthéon-Assas. Les universités parisiennes tirent donc parfaitement leur épingle du jeu, c’est le moins que l’on puisse dire.