PARCOURS / Fondation

Danyel Blain, le financier humaniste

Sensibilisé à l’environnement par de longs voyages aux quatre coins du globe, le fondateur d’Avenir Finance a créé en 2005 une fondation consacrée à l’eau.

Fondateur et président d’Avenir Finance depuis 1995, Danyel Blain est également un passionné de nature et de voyages. Malgré un emploi du temps contraignant, il a ainsi parcouru ces dernières années de nombreux territoires de la planète, de l’Afrique à l’Arctique, en passant par l’Asie et la forêt amazonienne, autant de périples qui lui ont permis de découvrir les difficiles conditions de vie des populations locales. C’est au retour de l’un de ses voyages, il y a quatre ans, qu’il décide de créer la Fondation Avenir Finance, dans laquelle les salariés sont largement impliqués. « L’idée de départ était de partager avec nos clients et nos collaborateurs des valeurs autres que les seules valeurs financières », explique Danyel Blain.

Une implication forte des salariés.

Placée sous l’égide de l’Institut de France et reconnue d’intérêt général, la fondation soutient des projets liés à l’environnement, plus particulièrement aux problématiques de l’eau. Son conseil d’administration est composé de six administrateurs, dont trois membres de l’Institut de France. Les ressources de la fondation proviennent de dons des clients, mais aussi d’une gamme de produits d’épargne solidaire mise au point par Danyel Blain après deux ans de réflexion et de rencontres avec les acteurs du monde solidaire. « Les premières réactions ayant été bonnes, l’offre est depuis quelques mois proposée par tous les conseillers qui le souhaitent. Certains s’impliquent même au-delà, notamment en participant à la sélection des projets financés par la fondation », explique Danyel Blain.

Une gamme complète d’offre solidaire.

La gamme est composée d’un contrat d’assurance vie et de deux fonds solidaires. Dans le premier, le souscripteur paie 0,1 % de frais de gestion supplémentaires, la société s’engageant à les reverser à la fondation, majorés de 0,2 %, soit un total de 0,3 %.

Dans le contrat d’assurance vie et le second fonds, le souscripteur ne paie aucun frais mais partage la performance au-delà d’un indice à raison de 80 % qu’il récupère et de 20 % pour la société de gestion, cette dernière reversant 20 % de sa rémunération (soit 4 % du total) des sommes perçues à la fondation.

Une fondation sur l’eau.

Grâce à ses ressources, la fondation dispose d’un budget actuel de 100.000 euros, dont 95 % sont investis dans des projets et 5 % couvrent les frais de fonctionnement. La fondation Avenir Finance a ainsi financé une douzaine de projets, dont 80 % dans l’humanitaire et 20 % dans la recherche. Elle a notamment financé deux expéditions du groupe de recherche en écologie arctique en Groenland et Sibérie, un stage d’étudiant EM Lyon dans une association humanitaire, « 1001 fontaines pour demain » à Madagascar, un projet en Inde visant à mettre en place un accès à l’eau potable, ou encore un projet au Burundi.