Cyrus va racheter Altixia Reim

Jérémie Gatignol
La société de gestion immobilière veut bénéficier de l'aura du CGP pour attirer de nouveaux clients, notamment institutionnels.

Le groupe Cyrus est entré en négociation exclusive avec Altixia Reim afin de prendre une participation dans la société de gestion immobilière. L’opération devrait aboutir dans les prochains mois, sous réserve de l’autorisation par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

« Il s’agit d’une participation majoritaire qui va nous permettre d’accélérer notre développement tout en conservant notre autonomie. Les cinq associés managers actuels de la société resteront au capital », a expliqué à la rédaction Sonia Fendler, présidente d’Altixia Reim.

La société spécialisée dans la gestion de SCPI et d’OPCI, qui compte aujourd’hui 14 collaborateurs et 470 millions d’euros d’encours (dont 120 millions sur les SCPI et OPCI grand public) espère atteindre le milliard d’euros le plus rapidement possible. « Le groupe Cyrus va commercialiser nos produits auprès de son réseau de distribution et nous apporter son image de marque en tant qu’actionnaire majoritaire. C’est un plus indéniable pour attirer de nouveaux clients, notamment institutionnels », a précisé la dirigeante d’Altixia Reim.

De son côté, Cyrus, qui a ouvert son capital à Bridgepoint l’an dernier, poursuit son opération de développement. Le groupe avait déjà racheté un CGP en avril et souhaitait depuis plusieurs années mettre la main sur un acteur innovant de la gestion immobilière. Il aura fini par trouver chaussure à son pied avec Altixia Reim, qui était très courtisée.

« Plusieurs acteurs sont venus se renseigner avant et pendant la crise sanitaire, parmi lesquels des promoteurs, distributeurs, des fonds de private equity et même un gros institutionnel. Notre choix s’est naturellement porté sur le groupe Cyrus car c’est un acteur reconnu du monde de la gestion de patrimoine. C’était le mariage parfait puisque notre ADN est de commercialiser nos fonds en BtoB auprès de CGP », insiste Sonia Fendler.

Dans les mois qui viennent, la société de gestion devrait poursuivre ses investissements à l’étranger. Elle réfléchit également au lancement d’une nouvelle SCPI pour 2022.

Avec cette opération, le groupe Cyrus disposera d’une offre immobilière complète avec d’un côté des fonds immobiliers et des clubs deals structurés par sa société de gestion Eternam - plutôt destinés à une clientèle de gestion privée - et de l’autre des fonds grand public gérés par Altixia Reim.