Crowdfunding : Empruntis rachète Raizers

Le spécialiste du regroupement de crédit rachète la plateforme de crowdfunding. Ses deux co-fondateurs et ex-actionnaires restent aux manettes.
Grégoire Linder, co-fondateur de Raizers

Le groupe Empruntis fait un nouveau pas dans le crowdfunding. Après Pretup et Unilend, le spécialiste du regroupement de crédits a annoncé ce mardi 19 juillet avoir racheté l’intégralité du capital de la plateforme de financement participatif immobilier Raizers.

Les deux co-fondateurs de la start-up créée en 2014, Grégoire Linder et Maxime Pallin, ont cédé leurs parts pour un montant non divulgué et restent pour l’instant aux manettes de leur société. «Dans le contexte d’européanisation du crowdfunding, nous cherchions un partenaire avec qui développer Raizers », a commenté Grégoire Linder à la rédaction.

Ce rachat leur ouvre des perspectives de synergies à plusieurs niveaux. Hormis le courtier Empruntis, le groupe Empruntis regroupe en effet plusieurs sociétés comme Partners Finances, ACE et Immopret. Ces partenaires potentiels sont autant de sources d’origination de porteurs de projets que pourra utiliser Raizers pour alimenter son offre. «Augmenter le nombre de projets à financer est clé pour le développement d’une plateforme de crowdfunding», confirme Grégoire Linder.

L’acquisition par Empruntis pourrait également permettre à Raizers de renforcer ses liens avec la gestion de patrimoine. Le groupe est détenu à 70% par le fonds Bridgepoint, qui détient également des parts dans Cyrus Conseil et Primonial. Deux acteurs majeurs de la gestion de patrimoine avec lesquels Grégoire Linder espère également se rapprocher. Comme beaucoup de ses concurrents, il a fait le choix de se tourner vers le B to B, en complément du grand public. A ce jour, l’intermédiation via des CGP pèse pour 40% de sa clientèle d’investisseurs.

Pour l’heure, cap sur l’Europe. La plateforme, qui n’a pas encore obtenu le nouvel agrément européen de crowdfunding, lorgne déjà du côté des pays d’Europe du Sud, notamment l’Espagne, le Portugal et l’Italie. Elle a d’ailleurs déjà proposé un projet à financer dans ce dernier, un second devrait arriver dans les prochains jours.

En parallèle, Raizers compte se développer sur les marchés belge, suisse et luxembourgeois, sur lesquels elle est déjà présente. Elle devrait également annoncer la commercialisation d’un fonds à la rentrée, en partenariat avec une «des plus grosses sociétés de gestion immobilière », dixit Grégoire Linder.