Credit Suisse affiche des lacunes dans le contrôle antiblanchiment

La banque, épinglée notamment sur des cas présumés de corruption en lien avec la Fifa et avec Petrobas, devra mettre en place des mesures correctives.

Le rapport de l’Autorité suisse de surveillance des marchés financiers (Finma) est peu reluisant pour Credit Suisse. Dans un communiqué, le gendarme helvète a en effet indiqué lundi avoir constaté d’importants dysfonctionnements dans les procédures de contrôle antiblanchiment du groupe bancaire à l’occasion de deux investigations ouvertes en 2015 et 2016. Si la Finma n’a pas pris de sanction contre Credit Suisse, elle a en revanche nommé un mandataire indépendant pour vérifier l'instauration de nouvelles mesures correctives et accélérer leur mise en œuvre.