CNCGP : Julien Séraqui sera le prochain président

Il veut faire de l'intégration des courtiers vie l'un de ses chevaux de bataille pour 2019.
DR

Par NewsManagers. - La rumeur enflait depuis plusieurs semaines. Elle s'est muée en vérité vendredi dernier lors de la fin officielle du dépôt des candidatures. Julien Séraqui sera donc bien le futur président de la CNCGP (Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine). Ce dernier succédera à Benoist Lombard à l'issue de la prochaine élection qui aura lieu le 27 mars prochain lors du congrès annuel de la Chambre. En effet, la liste "Unis pour une nouvelle Ère" dirigée par Julien Séraqui sera la seule à se présenter en mars, faisant de son chef de file le futur homme fort de l'association des CGP.

Au sein de cette liste, outre Julien Seraqui, CGP à Paris, on retrouve : Jean-Luc Delsol (Toulouse), Bertrand Lefeubvre (Paris), Yves Mazin (Bordeaux), Virginie Tricoit (Béziers), Sonia Elmlinger (Paris), Lionel Lafon (Marseille), François Auvillain (Paris), Philippe Gaucher (Montargis), Aude Plus Valard (Paris), Jean-Baptiste Holtz (Nantes) et Romarin Billong (Paris).

Contacté par la rédaction de NewsManagers, Julien Séraqui a tenu à mettre en avant l'ensemble des membres de sa liste, pointant notamment l'expérience de plusieurs d'entre eux. "Nous serons une équipe pragmatique et nous avons souhaité réunir une majorité de personnes ayant déjà une expérience au sein de la direction de la CNCGP afin d'être tout de suite opérationnels au vu des grandes échéances qui nous attendent", a-t-il expliqué.

Parmi ces échéances, l'une des plus pressantes sera sans nul doute la question des courtiers qui devront appartenir à une association à partir du 1er janvier 2020 suite à la loi Pacte. "Aujourd'hui, 95 % de nos adhérents sont courtiers et ils réalisent 60 % de leur chiffre d'affaires sur cette activité. Il nous parait donc évident que l’intégration, au sein de la CNCGP, des courtiers-vie qui ne font pas déjà partie d’une association sera l'un de nos challenges majeurs pour 2019", a résumé Julien Séraqui.

Le programme de la liste s'articule autour de cinq thématiques :

- améliorer la communication auprès des adhérents,

- promouvoir la profession auprès des étudiants et des enseignants,

- renforcer les relations avec les partenaires,

- développer l’interprofessionnalité,

- consolider la position de leader de l'association.

"Nous souhaitons mettre en place des moyens pratiques pour faire gagner du temps à nos adhérents et minimiser leurs risques juridiques", a indiqué le futur président de la Chambre, qui prévoit donc de poursuivre les efforts déjà entamés par l'équipe précédente avec la mise à disposition du kit réglementaire.

"Nous allons également multiplier notre communication auprès de nos adhérents mais également à l'extérieur de l'association afin de promouvoir la profession de CGP. Nous vivons actuellement une période charnière où notre métier est en train d’évoluer, tant sur le plan réglementaire, qu’organisationnel ou encore technologique. Il faudra donc aller à la rencontre des étudiants des masters de gestion de patrimoine et détecter les talents de demain", a insisté Julien Séraqui.

Rendez-vous est donc pris pour le 27 mars 2019.