CGP : la profession a pris la mesure de ses défis

Le nombre de cabinets a progressé et les craintes liées à une réglementation pesante s'estompent. Côté placements, les CGP ont été prudents en 2019 mais un peu moins pour 2020

Ils sont toujours plus nombreux ! Malgré une réglementation qui se durcit et une situation financière complexe, la croissance du métier de conseiller en gestion de patrimoine (CGP) ne se dément pas. C'est ce que montre l'étude annuelle publiée par la société Aprédia. L'enquête, réalisée auprès des dirigeants d'un échantillon de plus de 120 cabinets représentatifs de la diversité des activités, des structures et des implantations de la profession, met en avant cette dynamique. 

I -  Évolution d’une profession hétéroclite