Conseil en gestion de patrimoine

CGP & Associés propose son expertise aux notaires

Le cabinet a été créé par un ancien notaire salarié reconverti dans le conseil patrimonial
Avec son offre CGP-Not, il propose d’accompagner les notaires
DR, Grégoire Masure, fondateur de CGP & Associés

Le conseil patrimonial reste une activité peu exploitée par les quelques 5.000 offices notariaux, à l’instar de l’intermédiation immobilière (lire L’Agefi Actifs n°651, p. 12). Ce service requiert un investissement financier et humain trop important. C’est oublier les bénéfices obtenus en retour : élément différenciant, fidélisation de la clientèle, mais aussi développement du chiffre d’affaires et des actes notariés qui en découlent. La concurrence accrue entre notaires encouragée par la loi Macron pourrait inciter la profession à se pencher davantage sur ce relais de croissance, en phase avec leurs appétences traditionnelles, et notamment avec le droit patrimonial de la famille. Externaliser cette activité peut être une solution. L’ancien notaire et conseiller en gestion de patrimoine Grégoire Masure développe une offre allant dans ce sens, CGP-Not, au sein de son cabinet CGP & Associés.

Grégoire Masure, fondateur de CGP & Associés
DR

Un ancien notaire.

Grégoire Masure a exercé dix années dans une étude notariale avant de rejoindre le cabinet de gestion privé Rochebonne Finance en 2011. Il obtient le diplôme universitaire (DU) de l’Aurep en 2010 et fonde son cabinet CGP & Associés en janvier 2014. La structure est dotée du statut de conseiller en investissements financiers (CIF), d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP), de courtier en assurance, dispose de la carte de transactions immobilières (carte T), de même que la compétence juridique appropriée (CJA). Grégoire Masure a également recruté une diplômée notaire et titulaire du DU de l’Aurep, Béatrice Louis-Lemaire. Quelle démarche a-t-il souhaitée développer avec son offre CGP-Not ? « L’idée est de partir de l’étude patrimoniale du client pour déboucher sur la réalisation d’actes notariés. Et non l’inverse, comme cela peut éventuellement se faire », expose le professionnel.

Une prestation externalisée du conseil patrimonial.

En pratique, après un premier rendez-vous permettant le recueil des informations et l’évaluation du niveau de risques, en présence de CGP & Associés et du notaire, un bilan patrimonial complet est réalisé. L’audit est ensuite validé par la notaire. Le cabinet et le notaire présentent celui-ci au client avec une lettre de mission répondant à la charte du notaire conseil patrimonial de Conseil supérieur du notariat (1). « Cette charte reconnaît que le notaire peut développer cette activité de la consultation patrimoniale en négociant sa rémunération, au titre de l’article IV du décret portant tarif des notaires, avec son client. Avec cependant une impossibilité pour le notaire de réaliser une opération d’intermédiation », rappelle Grégoire Masure.

Intermédiation.

A ce titre, que deviennent les solutions financières ou immobilières recommandées dans le bilan patrimonial ? Une lettre de mission distincte est réalisée, cette fois-ci entre le client et CGP & Associés. Si l’Unofi procède de manière identique dans l’offre de bilan patrimonial proposée au client, « CGP & Associés est en architecture ouverte sur les produits proposées, à la différence d’Unofi qui conçoit ses propres produits », relève Grégoire Masure. A noter aussi que CGP & Associés travaille avec une équipe de prestataires : deux ingénieurs patrimoniaux, un conseil en allocations d’actifs, un back-office et un courtier en crédit immobilier.

Des études notariales entrepreneuriales dans son portefeuille.

Depuis le démarrage de son activité, Grégoire Masure serait en contact avec une dizaine de notaires et aurait réalisé une quarantaine de bilans patrimoniaux. « Je travaille avec des études au caractère entrepreneurial, et notamment avec des créateurs d’offices », précise Grégoire Masure. La mission de conseil est facturée par le notaire au client entre 2.500 et 3.500 euros HT pour un bilan global (patrimonial, fiscal, successoral, retraite, prévoyance, entreprise), CGP & Associés recueillant 50 à 60 % des honoraires avec un minimum incompressible, « c’est-à-dire lorsque le notaire décide de ne pas facturer le travail accompli », indique le professionnel.

 

(1) Disponible sur www.agefiactifs.com.