Ce que nous sommes

De la contestation aux élections. Voilà sans doute le fil directeur de ce mois de mai. Le premier jour, celui de la Fête du travail, est annoncé à l’heure où s’écrivent ces lignes, comme devant agglomérer toutes les colères du pays, notamment en jaune, avant que le mois ne se termine par un passage aux urnes pour colorer notre Vieux Continent. Une coloration en bi-ton dans l’Hexagone, depuis la désagrégation de l’échiquier politique français traditionnel, et qui conduira les électeurs à voter pour réformer à partir de l’existant ou… à le faire disparaître. Mais la France ne fera pas tâche.