Carmignac stabilise ses encours à l'issue d'un premier trimestre agité

NewsManagers
Le groupe a stabilisé ses encours à 56 milliards, malgré une décollecte nette de 800 millions d’euros.

Malgré les fortes turbulences sur les marchés au début d'année, Carmignac a réussi à maintenir le cap. « La météo a été moins bonne sur les marchés au premier trimestre, a souligné Didier Saint-Georges, « managing director » et membre du comité d'investissement de Carmignac, lors d'une rencontre avec la presse. Nous sommes sortis de la période de conte de fées des derniers mois. Nous avons toutefois réussi à stabiliser nos encours à 56 milliards, malgré une décollecte nette d'environ 800 millions d'euros. »