BNP Paribas met sa crédibilité dans la balance face à la justice américaine

Agefi Quotidien, 2 juin 2014
La banque semble pouvoir absorber une amende conséquente, mais elle réduirait son bénéfice 2014 à zéro et entamerait sa solvabilité

Avis de gros temps pour BNP Paribas. Son cours a clôturé en baisse de 2,43% vendredi, à 51,37 euros, après avoir perdu jusqu'à 6% en séance. La fébrilité des investisseurs grandit à mesure qu'enflent les hypothèses de sanctions à l'encontre des activités passées de la banque, avec des pays sous embargo américain. Les 10 milliards de dollars (7,34 milliards d'euros) d'amende potentielle évoqués par le Wall Street Journal représentent 11% de la capitalisation boursière de BNP Paribas et dépassent les 6 milliards d'euros de bénéfice annuel attendu.