Prévoyance individuelle

Axa Théma accélère son développement pour tenir son rang sur le marché

Depuis trois ans, la cellule dédiée à la protection patrimoniale accompagne les clients VIP des banques privées et des CGPI.

Lorsque les dossiers réclament des solutions d’ingénierie complexes ou se rattachent à une clientèle patrimoniale ou privée, avec souvent des montants de capitaux sous risques importants, les partenaires banques privées ou conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) d’Axa Théma peuvent faire appel au département spécialisé en prévoyance du fournisseur de l’assureur. 

Miser sur le service haut de gamme.

Dirigée par Brigitte Detailleur, la cellule rassemble quatre spécialistes technico-commerciaux qui partagent leur intervention sur le territoire national. L’un d’entre eux est un responsable grands comptes qui apporte son expertise sur les affaires les plus volumineuses. « Notre stratégie est résolument haut de gamme, elle se traduit notamment par la possibilité de couvrir des capitaux sans limitation de montants à condition que ces derniers restent en adéquation avec la réalité financière des risques encourus. Trois principes guident notre action : la conviction que la prévoyance individuelle fait partie intégrante de l’approche patrimoniale globale ; la mise en place de garanties sur mesure et la recherche d’un niveau d’excellence de qualité de service, sur lequel nous devons nous démarquer sur le marché pour attirer de nouveaux partenaires », explique Brigitte Detailleur. Sur ce dernier point, Axa Théma est très claire, indiquant que le principe se décline au travers de plusieurs engagements, à savoir : une simulation tarifaire personnalisée en moins de 24 heures ; des formalités médicales réalisées dans les 48 heures ; une édition des conditions particulières sous 48 heures maximum ; une boîte mail dédiée aux partenaires permettant une réponse en 24 heures ; la rédaction de la lettre de mission pour le client final. 

Un accompagnement VIP pour les partenaires.

Sur ce segment de clientèle patrimoniale et privée Axa Théma commercialise l’offre Master Life Premium constituée de trois volets : assurance homme clé, garantie emprunteur et couverture de prévoyance personnelle. « La mise en place d’un homme clé peut nécessiter une étude juridique et fiscale lourde selon les opérations, par exemple en cas de fusions-acquisitions ou d’entrée au capital de fonds d’investissements. De même, certaines mises en place de couverture personnelle décès réclament aussi une attention particulière dans le but de protéger le patrimoine via le préfinancement des droits de succession, pour des montants conséquents. Pour autant, le niveau des capitaux sous risque ne conditionne pas toujours notre intervention. Il nous arrive d’apporter notre concours sur des acquisitions relativement modestes, en immobilier par exemple, mais pour des clients importants de banque privée », développe Brigitte Detailleur.

Une partie importante du courant d’affaires est réalisée avec les chefs d’entreprise en activité ou ceux qui ont cédé une partie de leurs actifs, indique Axa Théma. 

Un développement progressif.

La compagnie, dont l’activité de la cellule prévoyance Théma a véritablement démarré en 2010, discerne aujourd’hui un intérêt grandissant pour la prévoyance patrimoniale de la part de ses apporteurs sans pour autant constater un véritable décollage. Mais il est hors de question de baisser les bras. « La prévoyance est un outil de fidélisation et de conquête de nouveaux clients. Dans un contexte de crise aussi profond que celui d’aujourd’hui, une activité qui génère du récurent ne peut être laissée de côté », poursuit Brigitte Detailleur.

Olivier Samain, le directeur d’Axa Théma, appuie le raisonnement en précisant que « toutes les équipes de développement disposent d’une offre globale qui contient, en principal, l’offre prévoyance. Aujourd’hui, cette offre fait clairement partie de leurs objectifs commerciaux et elles ont pour mission de la déployer ». Pour 2014, Axa Théma prépare un plan d’action sur la prévoyance avec des programmes de formation et des opérations d’animations commerciales spécifiques en région. L’entité entend miser sur le partage d’expérience en mettant en avant les belles affaires réalisées en collaboration avec sa cellule prévoyance. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires se répartit entre banque privées (une quinzaine) et CGPI (une centaine), précise Axa Théma.