Axa paie à son tour son tribut à la crise financière

L’assureur, qui a enregistré une perte de 1,2 milliard d’euros au second semestre, voit son bénéfice plonger de 83% sur l’exercice 2008.

L'année 2008 restera comme une année à oublier pour Axa. Le deuxième assureur européen a publié, hier, un résultat net en chute libre de 83% à 923 millions d’euros à fin 2008, contre 5,6 milliards d’euros fin 2007. La faute à un mauvais second semestre qui s’est soldé par une perte nette de 1,2 milliard d’euros. Au premier semestre, Axa affichait pourtant un bénéfice de 2,16 milliards d’euros. Depuis, l’assureur a subi de plein fouet la forte volatilité des marchés financiers, dépréciant la valeur de ses actifs.