Astoria réalise deux nouvelles acquisitions

Avec cette opération les encours du groupe s'élèvent désormais à 6,6 milliards d'euros.

La concentration continue. Le groupe Astoria a annoncé mardi 1er décembre l'acquisition de deux nouvelles sociétés : Les Boutiques de l’Épargne et Épargne et Finance, entreprises de courtage d’assurance et leurs cinq agences en Auvergne-Rhône-Alpes. 

Les deux sociétés comptent 28.000 clients clients au total en France, et emploient 18 collaborateurs répartis sur cinq agences implantées en Auvergne-Rhône-Alpes : deux à Lyon, une à Annecy, une à Valence et une à Saint-Etienne. 

L'opération porte les encours sous gestion du groupe Astoria à 6,6 milliards d’euros. Il totalise désormais 100 collaborateurs, 21 bureaux et 80.000 clients. « Cette acquisition va nous permettre d’être au plus proches de nos clients déjà présents dans la région et d’affirmer notre position en Auvergne-Rhône-Alpes », déclare dans un communiqué Antoine Latrive, président du groupe Astoria précisant que ce rachat va conduire Astoria à restructurer son portefeuille afin d’offrir aux clients des deux sosciétés plus de proximité.

L'appétit d'Astoria Finance est vorace depuis quelques années. En six ans les encours du cabinet de CGP sont passés de 120 millions d'euros à 6,6 milliards aujourd'hui. Les différents rapprochements comme Beffroi Finance, Arraou, France Épargne Diffusion, 123 Retraite et plus récemment Les Comptoirs du Patrimoine et Aspheric ont propulsé la société de gestion de Patrimoine parmi les acteurs incontournables du marché aux côté des groupes Cyrus, Crystal ou encore Herez. Une lutte acharnée qui s'est traduite par l'arrivée d'actionnaires spécialiste du private equity chez chacun d'entre eux et qui augure une concentration accélérée dans les mois et années à venir.