Andrea Rossi, ex-DG d'Axa IM, prend la tête de M&G

Par Réjane Reibaud et Tuba Raqshan
Le nouveau dirigeant intègre la société dans une période de hautes turbulences sur les marchés obligataires.

Le gérant britannique M&G a annoncé ce 29 septembre la nomination d'Andrea Rossi, ancien directeur général d'Axa IM, comme prochain chief executive et executive director. Il prendra ses fonctions le 10 octobre 2022, succédant à John Foley qui, en avril 2022, avait dévoilé son intention de prendre sa retraite après sept ans dans ses fonctions. Ce dernier restera chez M&G à titre consultatif jusqu'au 31 décembre 2022 afin d'assurer une transition ordonnée, explique un communiqué. M&G gérait environ 370 milliards de livres fin 2021.

Lors d’une conférence de presse, Edward Braham, le président de M&G, a précisé que la nomination d’Andrea Rossi a été soutenue à l’unanimité par le conseil d’administration. Il a mis en avant le fait que sous sa direction, les actifs sous gestion d'Axa Investment Managers ont augmenté de 55% pour atteindre 800 milliards d'euros et les actifs sous gestion des clients externes ont plus que doublé. «Andrea apporte de l’énergie, de la concentration, de l’ambition et, surtout, il a beaucoup d’expérience dans la croissance d’entreprises et l’obtention de résultats. Ce sont des qualités importantes pour la prochaine phase de croissance de M&G», a expliqué Edward Braham.

Pour sa part, Andrea Rossi a constaté qu’il n'y avait pas de découpage de M&G. Le regroupement sous un même toit d’un détenteur d’actifs et d'un gérant présente des avantages pour les deux parties. «Cette combinaison puissante permet à M&G d’innover avec son client interne pour lancer des produits qui sont à la pointe du marché et accessibles à tous. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles j’étais initialement intéressé par ce poste», a-t-il souligné lors de cette conférence.

Période difficile

La division de gestion de fortune, créée il y a près d’un an, est également importante pour M&G, selon Andrea Rossi. «Cette division a rassemblé tous les éléments de base pour répondre aux besoins des clients et des conseillers, ainsi qu’atteindre une position privilégiée sur le marché britannique», a-t-il ajouté.

Edward Braham a également remercié John Foley pour le travail accompli pendant toute la période de scission de M&G de Prudential, ainsi que l'introduction à la Bourse de Londres.

«Andrea Rossi semble être un excellent candidat pour M&G, mais il sera difficile de réitérer le succès qu'il a connu chez Axa dans l'environnement actuel, a commenté dans la journée Derren Nathan, responsable de la recherche action chez Hargreaves Lansdown. M&G a été l'une des victimes du chaos qui a régné cette semaine sur les marchés obligataires, alors que son portefeuille fermé Heritage (130 milliards de livres d'encours, ndlr) de rentes patrimoniales est l'un des principaux moteurs de la rentabilité du groupe. Les actions ont chuté de plus de 15% cette semaine et le nouveau capitaine aura fort à faire pour stabiliser le navire et les nerfs des investisseurs. »

Andrea Rossi a été directeur général d'Axa Investment Managers et membre du comité exécutif du groupe Axa pendant six ans jusqu'en 2019. Il a également occupé des postes à responsabilité dans les activités d'assurance d'Axa en Europe et dans le monde.

Andrea Rossi était jusqu'à présent conseiller principal auprès du Boston Consulting Group. Il quittera ce poste après sa nomination chez M&G. Il est également le cofondateur de REsustain, une société axée sur la réduction de l'intensité carbonique de l'immobilier commercial, où il restera en tant que directeur non exécutif.