AMF: Gérard Rameix favorable à un durcissement des sanctions

Le président de l'AMF souhaite réduire les risques systémiques, accroître la transparence et renforcer la confiance dans le marché.

Par NewsManagers, le 14/01/2016

A l'occasion de la cérémonie des voeux de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), qui s'est tenue mercredi 13 janvier, Gérard Rameix, qui préside l'institution, a réaffirmé sa volonté de réduire les risques, particulièrement ceux de nature systémique, de les gérer au mieux, d'accroître la transparence et de renforcer la confiance dans le marché.