Alpheys met la main sur Fundshop

Le plateforme veut améliorer son offre de service en intégrant les fonctionnalités du robo advisor.
(Pexels - Sora Shimazaki)

La groupe de services aux gestionnaires de patrimoine Alpheys a annoncé mardi 1er mars l’acquisition de la fintech Fundshop. Cette opération a évidemment pour objectif d’intégrer les outils de robo advisory développé en BtoB par Fundshop depuis plusieurs années. Du côté de la fintech, l'adossement au groupe Alpheys et à ses actionnaires institutionnels OFI AM et Apicil, lui permettra de poursuivre et accélérer son développement auprès de sa clientèle institutionnelle.  

«L'intégration d'une brique robo advisor dans nos parcours digitaux était inscrite sur la roadmap stratégique d’Alpheys. L'objectif est d'aider nos partenaires professionnels du patrimoine dans la réalisation de leurs arbitrages, la réallocation et la dynamisation des portefeuilles de leurs clients», insiste dans un communiqué Sisouphan Tran, président d’Alpheys.

Les partenaires CGP et distributeurs de la plateforme pourront désormais personnaliser leurs modèles d'allocation en fonction de leurs besoins, en y intégrant notamment l'allocation stratégique et tactique de sociétés de gestion de leur choix.

 «De nombreux projets sont déjà initiés, à la fois pour augmenter les services digitaux auprès des partenaires d'Alpheys et également pour automatiser les opérations auprès des fournisseurs », indique Léonard de Tilly, directeur général de Fundshop.

Actuellement, Alpheys est la deuxième plateforme «indépendante» du marché avec quelques 5 milliards d’euros d’encours administrés pour environ 1.000 clients suivis par 80 collaborateurs.