Allianz France poursuit la transformation de son modèle de distribution

Allianz France a déjà augmenté son chiffre d’affaires global de 500 millions d’euros dans le cadre de son plan 2020.

Par L'Agefi Quotidien


Le constat est positif. Allianz France a dévoilé ce mardi un premier bilan à mi-parcours de son plan de transformation de la distribution à horizon 2020, qui avait été lancé mi-2016. La filiale française de l’assureur allemand, qui a pour défi de «réinventer la proximité avec le client», a réussi à augmenter son chiffre d’affaires global de 500 millions d’euros fin 2018, ce qui le porte à 13 milliards d’euros. Son objectif d’ici 2020 demeure une hausse d’un milliard au total.

«La croissance a été plus forte côté assurance des personnes que côté assurance dommages», précise Franck Le Vallois, membre du comité exécutif d’Allianz France en charge de la distribution. L’amélioration du taux de pénétration de la clientèle patrimoniale d’ici 2020 avait, de son côté, été fixée à 10%. La cible a été atteinte cette année. Quant à l’amélioration de l’indice de recommandation client ou net promoter score (NPS), Allianz France, qui visait une hausse de 15 points pour 2020, a vu cette année une augmentation de 12 points vis-à-vis des agents généraux et de 24 points pour les conseillers d’Allianz Expertise et Conseil.

L’assureur cherche, en effet, depuis deux ans à «enrichir l’expérience client au moment de l’achat, à générer des flux qualifiés vers les forces de vente grâce à de nouveaux modes de prospection et à augmenter la productivité commerciale», explique Franck Le Vallois. Concrètement, Allianz Expertise et Conseil, un réseau de compagnies d’assurance vie, est ainsi devenu un réseau de gestion patrimoniale, axée sur une clientèle haut de gamme, et de gestion de la protection sociale destinée aux professionnels. «Au niveau patrimonial, nous recherchons une clientèle capable de nous confier a minima 150.000 euros», précise Didier Etard, directeur commercial d’Allianz Expertise et Conseil.

Du côté du réseau des agents généraux, «110.000 clients ont été gagnés en trois ans», selon le directeur commercial Alexandre du Garreau, grâce à un repositionnement sur le conseil client, la mise en place d’une plate-forme téléphonique de gestion des sinistres et un dispositif multi-accès (digital, agence, téléphone). L’assureur mène aussi des expérimentations avec des services non assurantiels. Allianz France a ainsi délivré 20.000 cartes grises depuis un an, ce qui lui a permis de vendre des contrats d’assurance, avec un taux de concrétisation de vente de 18%. Une façon de générer du flux et de fidéliser les clients.