Allfunds affirme ses ambitions sur le marché français

Par Stéphanie Salti, à Madrid
Créée en octobre 2020, la succursale française du spécialiste espagnol de la distribution de fonds compte désormais trois nouveaux clients et renforce son équipe commerciale.
Fotolia

Coté à la bourse d’Amsterdam depuis avril 2021, Allfunds a de grandes ambitions sur le marché français. Depuis l’ouverture de la succursale à Paris en octobre 2020, le spécialiste espagnol de la distribution de fonds, dont les encours administrés ont atteint 1.405 milliards d’euros à fin mars, poursuit un double objectif : «la succursale a été créée suite à l’accord stratégique entre BNP Paribas et Allfunds en octobre 2019 pour servir le groupe BNP Paribas mais aussi pour développer les activités d’Allfunds sur le marché français» explique Bruno Piffeteau, responsable d’Allfunds dans l’Hexagone. Créé en 2000 par Banco Santander, Allfunds fait le lien entre 2.000 sociétés de gestion et quelque 1.500 distributeurs (assureurs, banques) qui achètent des fonds. La plateforme, qui vient d’annoncer le rachat de la britannique InstiHub, spécialisée dans l’analyse de prix pour l’industrie de la gestion, a déclaré vendredi avoir attiré 18 nouveaux distributeurs durant le premier trimestre 2022 et 39 nouvelles sociétés de gestion, dont 17 sur le marché français.

«La première mission de la succursale française a été d’intégrer le groupe BNP Paribas dans deux activités importantes : la gestion des conventions de distribution et la collecte des rétrocessions pour l’intégralité des distributeurs du groupe BNP Paribas mais aussi l’exécution pour le compte de BNP Paribas Securities Services», déclare Bruno Piffeteau. La succursale hexagonale a aussi rencontré ses premiers succès commerciaux, avec l’acquisition de trois clients et des «discussions sont en cours avec un grand nombre d’institutions financières françaises» selon son responsable dans l’Hexagone. Un résultat satisfaisant : «nous sommes un challenger en France dans un marché mature avec des acteurs bien établis dans tous les domaines», explique-t-il.

Recrutements

L’antenne française, qui compte à l’heure actuelle douze personnes, est actuellement en phase de recrutement de trois nouveaux salariés au sein du service commercial. «L’un de nos collaborateurs est actuellement dédié aux usages de la blockchain dans la perspective d’utiliser cette technologie sur le marché français dès cette année», déclare Bruno Piffeteau, signalant qu’Allfunds Blockchain avait déjà démarré ses opérations en Espagne et en Italie.

La société pourrait aussi bénéficier à terme du rachat par sa maison mère de Web Financial Group, (WebFG) annoncé le 5 avril dernier pour un montant de 145 millions d’euros. La plateforme de Wealthtech dispose d’une présence dans six pays européens : l’Allemagne, l’Espagne, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et la France. L’acquisition devrait être finalisée au deuxième trimestre 2022 : «WebFG va apporter des capacités complémentaires à Allfunds en matière de services digitaux et de couverture de données», selon le responsable France.  

Dans l’intervalle, Allfunds va prendre possession de ses nouveaux locaux à Paris dans la deuxième quinzaine de mai au 18-20 place de la Madeleine.