Exit tax

L’attractivité fiscale de la France en question

Jérôme Granotier, avocat associé et Manouk Minasyan avocat chez Bignon Lebray
L’objectif affiché par le législateur était de lutter contre l’évasion fiscale
Ce nouveau texte devient un dispositif plus ciblé contre les cas d’optimisation fiscale tout en améliorant l’attractivité de la France
Jérôme Granotier, avocat associé et Manouk Minasyan avocat chez Bignon Lebray

Dans son célèbre sonnet « Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage », le poète Joachim du Bellay rappelle la nostalgie de sa province natale bien aimée qui suit un départ plein d’espoir vers des lieux plus propices et invite le voyageur à un retour raisonné. Si « la douceur angevine » et « l’ardoise fine » ne suffisent plus à convaincre les Français de revenir au pays, le Gouvernement proclame sa volonté de redonner de l’attractivité à la France et notamment de l’attractivité fiscale.