L’échange automatique couterait 800 emplois au Luxembourg et 15 milliards d’euros d’actifs sous gestion

C’est ce qui ressort d’une récente étude de 18 pages remise par l’institut de statistiques luxembourgeois

Le Luxembourg a mené une étude sur l’impact de l’application par le Luxembourg de l’échange automatique dans le contexte de la Directive "Fiscalité de l’épargne" datant de 2003 (Directive 2003/48/CE).

Fichiers: