L’indépendance entendue au niveau de la prestation, des effectifs gérants de fortune offshore en baisse

L’indépendance entendue au niveau de la prestation, des effectifs gérants de fortune offshore en baisse

Retour sur les sujets qui ont fait l'actualité des semaines du 10 et du 16 juin 2014 sur agefiactifs.com

Conseil financier. Si la part des honoraires dans le chiffre d’affaires des CIF peine à croître, les consultations menées à l’échelon européen amènent certains experts à considérer que l’indépendance s’entend au niveau de la prestation et non du professionnel.  

Banque privée. La collecte de la gestion de fortune offshore (non domestique) à baissé l’an dernier en Europe. La Suisse reste le premier centre de gestion d’actifs non domestiques, avec 2.300 milliards de dollars soit 1.700 milliards d’euros d’actifs et 26 % du marché, Hong Kong et Singapour devraient voir leur poids passer de 16 % à 18 %. Par ailleurs, dans les centres européens de gestion de fortune offshore, les effectifs de chargé de clientèle ont baissé de 7 % l’an dernier selon le dernier rapport du Boston consulting group. Les turbulences traversées par les acteurs de ce marché, dont UBS et HSBC en Suisse et l’épisode de la régularisation des avoirs bancaires non-déclarés ne sont pas étrangers à cette situation. 

Sommaire du dossier
Le conseil financier
La banque privée
Les autres actualités