Une compensation indirecte de la CSG pour les professeurs

La revalorisation de la rémunération des enseignants va se poursuivre même si la hausse de la CSG (contribution sociale généralisée) ne sera pas directement compensée, a déclaré lundi le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. La suppression progressive en 2018 des cotisations salariales chômage (2,4% du salaire brut) et maladie (0,75%) ne concernera que les salariés du privé. Mais le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a précisé que les indépendants et les fonctionnaires connaîtraient aussi "des mesures de compensation de pouvoir d'achat", alors qu'une hausse de 1,7 point du taux de CSG entrera en vigueur au 1er janvier.