Relaxe des héritiers Wildenstein dans une affaire de fraude fiscale

Le tribunal correctionnel de Paris a annoncé une relaxe générale dans l'affaire de fraude fiscale qui touchait les héritiers Wildenstein, de riches marchands d'art, et leurs conseillers. Ils étaient poursuivis pour une fraude fiscale et blanchiment de l'ordre de 500 millions d'euros. Cette relaxe a été décidée au vue de «lacunes de l’enquête et des déficiences législatives», précise l'AFP.