Le gendarme financier du Luxembourg lance des mises en garde

Plusieurs sites internet frauduleux ou de sociétés ne disposant pas d'un agrément ont été mises au jour par la commission au Luxembourg

La Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) au Luxembourg a procédé à plusieurs mises en garde cette semaine. Le régulateur avertit ainsi le public au sujet du site Internet www.alysa-group.com où une entité se présente sous les dénominations Alysa Group et/ou Alysa Finance Holding SA, Société de Gestion de Patrimoine Familial SPF comme étant surveillée par la CSSF. L’entité n’est pas régulée par la CSSF et ne dispose d’aucun agrément pour la prestation de services d’investissement ou d’autres services financiers à partir du Luxembourg, précise la commission. La CSSF relève également que la société de droit luxembourgeois Alysa Finance Holding S.A.-SPF, qui a cessé ses activités le 13 août 2019, n’a aucun lien avec le site Internet visé par l’avertissement.


En outre, une mise en garde a été réalisée concernant le site Internet frauduleux (http://fundrockcrypto.com), où le nom et le logo de la société de gestion FundRock Management Company S.A qui est agréée au Luxembourg sont utilisés de manière frauduleuse. Les fraudeurs potentiels visent notamment à revendre des cryptomonnaies, indique la CSSF.


Enfin la commission attire l’attention du public sur le fait que le nom et le logo de l’établissement de crédit de droit luxembourgeois Banque de Luxembourg, dûment agréée, sont utilisés frauduleusement sur les réseaux sociaux de type « facebook » dans des publicités pour des casinos en ligne qui illustrent les gains fictifs par des relevés de compte prétendument émis par la banque. Banque de Luxembourg n’a jamais émis ces documents et n’a aucun lien avec les sites frauduleux en question, précise la commission.