L'AMF blanchit Morgan Stanley et son banquier sur un soupçon de délit d'initié

Réjane Reibaud, NewsManagers

Dans un document publié ce 25 novembre, la Commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a rendu public sur son site Internet une décision datant du 21 avril 2017 et relative à des soupçons de délits d'initiés envers un établissement bancaire, un de ses salariés et un président de société de gestion britannique. Si la décision a été anonymisée, L'Agefi indique qu'elle devrait être relative à Morgan Stanley et son banquier ainsi qu'au gérant Talal Shakerchi de Meditor Capital Management, dans le cadre de discussions sur des opérations de cessions de blocs de titres Eutelsat par l'espagnol Abertis Telecom entre 2011 et 2012. Morgan Stanley et son banquier ont été blanchis tandis que le gérant a été condamné à une sanction de 200.000 euros pour une déclaration trop tardive de prise de positions vendeuses sur le titre Eutelsat.