La Corse conditionne l’accès à la propriété immobilière à un statut de résidence permanente d’au moins cinq ans

Il faudra avoir résidé de manière permanente au moins cinq ans dans l'île pour y devenir propriétaire d'un terrain ou d'un logement, a ainsi décidé l’assemblée de Corse vendredi 25 avril. L’assemblée souhaite, par ce vote, endiguer la flambée des prix et la spéculation foncière et immobilière compte tenu du fait que 40 % des logements de Corse sont désormais des résidences secondaires appartenant généralement à des continentaux ou des étrangers.

Des mesures spécifiques seront prévues pour les Corses de l'extérieur et l'adoption du statut de résident sera soumise au vote du parlement.