La circulaire sur les holdings animatrices abandonnée

Le ministre des Finances et des comptes publics, Michel Sapin, veut mettre fin aux inquiétudes des investisseurs et des chefs d’entreprises au sujet des holdings animatrices. Ils redoutaient que l’administration resserre les conditions d’octroi de ce statut qui ouvre droit à des réductions d’impôt. Un projet de circulaire, censé clarifier, à la demande des entreprises, la notion de holding animatrice définie par le législateur dans le cadre du dispositif ISF-PME a provoqué une levée de bouclier : « Je vais rassurer tout le monde, il n’y aura pas de circulaire.