Karakoram transige avec l'AMF

La société de gestion de portefeuille Karakoram, dans le cadre d’un accord de composition administrative,  doit la somme de 40.000 euros. Il lui était reproché des insuffisances en matière de traçabilité des ordres passés par téléphone, en matière de contrôle des ratios des OPCVM ainsi que des lacunes dans le contrôle permanent ou le contrôle de second niveau.