« Gilets jaunes » : les complémentaires santé prêtes à un geste financier

Le chef de l'Etat leur a aussi demandé de geler leurs tarifs de 2019 au niveau de 2018 et leur a donné 48 heures pour trouver des solutions pour soulager les ménages

L'Agefi Quotidien

Les complémentaires santé - assurances, mutuelles et instituts de prévoyance - sont prêtes à geler ou réduire leurs frais de gestion à partir de 2019, ont annoncé leurs représentants après avoir été reçus mardi par Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat leur a aussi demandé de geler leurs tarifs de 2019 au niveau de 2018 et leur a donné 48 heures pour trouver des solutions pour soulager les ménages, a précisé l'Elysée. Cette réunion s'inscrivait dans le cadre de l'engagement pris par Emmanuel Macron de mobiliser les entreprises pour participer à la sortie de la crise des «Gilets jaunes». Plus de 7 milliards d'euros de frais de gestion sont facturés chaque année par les complémentaires, soit un taux d'environ 20%.