F. Villeroy de Galhau : «Difficile d'imaginer un comportement isolé de Paris» sur la TTF

Lors d'une table ronde à l'Assemblée nationale jeudi 3 novembre consacrée aux suites du Brexit, le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau est revenu sur le durcissement récent de la taxe sur les transactions financières (TTF), par les députés dans un amendement inscrit au projet de loi de Finances pour 2017.

«Il est difficile d'imaginer un comportement isolé de Paris», a déclaré le Gouverneur, évoquant un «sujet sensible», en pleine opération de charme des capitales européennes, au premier rang desquelles Paris et Francfort, auprès des financiers londoniens après le Brexit et la future perte du passeport européen.

François Villeroy de Galhau a également affirmé l'impossibilité du maintien des chambres de compensation en euro à Londres. Il a en outre expliqué qu'il était important que les banques et les assureurs de la zone euro «commencent à envisager une stratégie en cas de hard Brexit».