LCB-FT

Une priorité sans équivoque

Société Générale a fait les frais d’un contrôle du régulateur des assurances
Des manquements dans ses procédures antiblanchiment ont été mis à l’index
Pierre Chiquelin, Société Générale a été condamnée à un blâme et à une sanction pécuniaire de 5 millions d’euros.

Décidément, c’est une impression de grand désordre qui se dégage des procédures élaborées par les grands acteurs de la banque et de l’assurance en France en matière de prévention contre le blanchiment de capitaux (LCB-FT). La lecture de la décision de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), rendue le 19 juillet 2017, en livre une nouvelle illustration. Dans cette quatrième sanction prononcée depuis le début de l’année, Société Générale a été condamnée à un blâme et à une sanction pécuniaire de 5 millions d’euros (L’Agefi Actifs n°706, p. 23).