Expatriés français au Royaume-Uni

Une interdiction britannique dans la logique du Brexit

Guilaume Hublot ; Associé gérant chez KMH Gestion Privée
L’administration britannique a pris la décision d’interdire le transfert des fonds de pension détenus au Royaume-Uni par les Français vers la France
Les réticences soulevées ne sont apparues qu’au cours de l’année 2016 et ne se justifient pas par l’incompatibilité des règles françaises qui n’est qu’éventuelle
DR, Guillaume Hublot, fondateur, KMH Gestion Privée, associé fondateur, Alexander Beard (France) SAS

L’après-Brexit semble commencer à produire ses effets, notamment en termes de repli du Royaume-Uni sur lui-même. Cette cristallisation prend une forme particulière à propos des transferts de fonds de pension dans les relations avec la France. L’administration fiscale anglaise, HRMC (Her Majesty’s Revenue and Customs), vient en effet d’annoncer officiellement le retrait de la liste des Qrops (Qualifying Recognised Overseas Pension Schemes) référencés, des plans d’épargne retraite français qui avaient jusque-là été agréés.