Notaire/Congrès 2017

Un nouveau notariat veut émerger

La « loi Macron » conduit aux rapprochements entre notaires, à l’interprofessionnalité et au développement du conseil
Fotolia

« Loi Macron » oblige, les notaires doivent adapter leur modèle économique à la nouvelle réglementation. Le changement immédiat le plus important est un nombre d’offices qui doit bientôt passer de 4.500 à environ 5.500 études. Cette nouvelle concurrence pour les notaires les contraint à innover et à développer davantage leur profil de chef d’entreprise. Les instances représentatives appellent d’ailleurs clairement les notaires à être des entrepreneurs.