Abus de faiblesse

Un fléau qui n’est pas près de se tarir

User de violence pour faire signer un testament ou encore se faire facturer des travaux pour un prix exorbitant, les affaires se multiplient.
Fotilia

Comment lutter contre l’abus de faiblesse ? L’affaire est si délicate à régler en justice que le législateur a récemment introduit un nouveau mécanisme de protection juridique en interdisant aux salariés à domicile – aide personnelle ou ménagère – de recevoir « des dispositions entre vifs ou testamentaires » comprenant aussi l’assurance vie.

Certains regrettent cette mesure en ce qu’elle interdit à la personne fragile de disposer de ses biens, celle-ci ayant peut-être noué des liens d’affection avec son aide à domicile.