Taxe foncière : pas de grosse hausse en perspective

Bercy a appliqué cette année encore un faible coefficient aux valeurs locatives cadastrales.

Propriétaires de résidences principales, réjouissez-vous ! En plus de la suppression progressive de la taxe d'habitation, la hausse des impôts locaux, au premier rang desquels la taxe foncière, sera minime cette année. Bercy a fait savoir à Capital que le coefficient de revalorisation des valeurs locatives cadastrales (1), sur la base desquels ces derniers sont calculés, ne sera que de + 0,2 % en 2021. La calcul tient compte de l'indice des prix à la consommation harmonisé (ICPH) constaté au cours de l'année précédente. A faible inflation donc, faible coefficient. En 2020, il avait été revalorisé de + 0,5 %. 

(1) Elles correspondent au loyer hypothétique que percevrait le propriétaire qui met son bien en location.