Fonds diversifié

Schelcher Prince transpose son savoir-faire patrimonial dans un fonds

La filiale de gestion privée de Schelcher Prince lance SPPI Patrimoine, un fonds diversifié à dominante obligataire reflétant la gestion de ses mandats.

Actualité chargée pour Schelcher Prince. D’un côté, Federal Finance, filiale du Crédit Mutuel Arkéa, est récemment entrée au capital de Schelcher Prince Gestion, le pôle de gestion d’actifs de la société tourné vers les institutionnels (L’Agefi Actifs n°455-456, p. 3) ; de l’autre, Schelcher Prince Patrimoine & Investissements (SPPI), entité dédiée à la gestion privée, a créé cet été SPPI Patrimoine (lire l’encadré). Ce fonds commun de placement diversifié, accessible à la fois aux clients privés de SPPI et aux souscripteurs externes intéressés par les produits de profil patrimonial, est une première pour le gestionnaire.

Vitrine.

Trois ans après avoir filialisé puis structuré Schelcher Prince Patrimoine & Investments, sous la responsabilité d’Eric Grolier recruté à cet effet en 2005, SPPI Patrimoine concrétise la redynamisation de l’activité de gestion privée de la société. Ce produit, reflet des compétences internes exercées depuis des années sous forme de mandats de gestion, emporte déjà l’adhésion de clients privés de Schelcher Prince. « L’utilisation d’un véhicule de gestion collective permet de dynamiser la gestion financière de nos mandats », relève Eric Grolier.

Cependant, si ce produit est déjà proposé aux clients de la maison, la priorité du gestionnaire est, pour l’heure, la constitution d’un historique de performance minimum, évalué de 9 à 12 mois, afin de pouvoir communiquer et se lancer dans la distribution externe. « Nous commercialiserons SPPI Patrimoine à partir du second semestre 2011, certainement en commençant par un référencement sur les plates-formes pour les CGPI qui connaissent les mêmes problématiques de gestion patrimoniale que nous », explique Eric Grolier. En attendant cette échéance, le fonds reste néanmoins ouvert à toute souscription extérieure.

Profil prudent.

A l’image des mandats maison de profil principalement prudent, SPPI Patrimoine sera géré dans une optique sécuritaire en privilégiant les produits obligataires. Pour cela, la gestion s’appuie sur le savoir-faire de Schelcher Prince Gestion, connu pour sa spécialisation sur les marchés du crédit (investment grade et high yield) et des obligations convertibles, ceci en conservant son autonomie en termes de prise de décision. A partir d’une approche macroéconomique confirmée par une analyse microéconomique, le gestionnaire évalue, pour les entreprises suivies, l’opportunité d’être actionnaire ou détenteur de dette en termes de rendement/risque.

Actuellement, les obligations high yield offrent les meilleures perspectives, comme l’explique Eric Grolier. « Les taux de rendement du high yield sont encore attractifs car, même sans croissance, les bilans des entreprises s’améliorent et devraient rester sains dans les prochains mois alors que leurs bénéfices restent incertains. En revanche, les spreads sont très serrés sur l’investment grade avec des niveaux de taux absolus historiquement bas. » Ainsi, le portefeuille est investi à 85 % dans des produits obligataires et monétaires dont 20 % d’obligations high yield et 20 % de convertibles. Les derniers 15 % sont alloués en actions (ces investissements pouvant atteindre jusqu’à 50 % des encours), sur des valeurs de rendement, avec un positionnement très défensif compte tenu du contexte.

L’allocation est majoritairement effectuée sur les marchés européens mais à titre de diversification, SPPI pourra détenir des positions plus internationales et notamment sur les pays émergents par le biais d’OPCVM.